Parrainages

Parrainages

Les parrainages sont pour l'association KurmaOm une opportunité d'allier spiritualité et actions concrètes dans le prolongement de ce à quoi nous mène la pratique du Hatha-Yoga, c'est à dire une ouverture sur les autres, sur le monde, vers ces terres qui ont vu l'émergence du yoga et la naissance du bouddha.

 Edith Groshenny

LE BESOIN D'AGIR

Depuis 2007, KurmaOm parraine une jeune Népalaise, Kanchan Raï, par le biais de Solhimal, association humanitaire d’aide au Tibet et aux peuples de l’Himalaya. 

Kanchan est née en 1998 et vit avec ses parents à Basa, un village du district du Solukhumbu dans le Nord Est du Népal. Peuple des collines, les Raî sont des cultivateurs dont la religion est influencée par le bouddhisme tibétain, le shamanisme ou l’hindouisme. Il s’agit d’un groupe ethnique qui se situe au bas de l’échelle sociale.

En 2014, j'ai fait mon premier voyage au Népal à la rencontre de Kanchan et de sa famille, séjournant 10 jours au village de Basa, aux côtés de ma filleule. J'ai observé sur place le travail de Solhimal et de ses partenaires sur le terrain. J'ai constaté qu'un parrainage permet la scolarisation d’un enfant et d'assurer son avenir, mais peut aussi transformer le quotidien de toute une famille, et j'ai été touchée par la gratitude des villageois.

Les parrainages permettent de prendre en charge des enfants issus de familles en situation précaire pour des rasons variées : un des parents est décédé ou a des ennuis de santé importants, maisons détruites par les tremblements de terre, endettement des parents qui pour subvenir aux besoins de base de la famille ont dû emprunter des sommes importantes à de riches Népalais, ou contexte familial difficile, divorce, enfant abandonné et recueilli par un parent (tante, grand-mère…). Les cas de détresse sont nombreux.

De nombreux échanges courriel ou téléphoniques ont fini de nous convaincre du sérieux de l’association Solhimal, et du dévouement de son personnel tant en France qu'au Népal où j'ai côtoyé plusieurs responsables locaux. site web
 

maison népalaise
parrainages enfants nepalais namaste

LE BESOIN D'EN FAIRE PLUS

Depuis les tremblements de terre dévastateurs pour certaines régions népalaises d'avril et mai 2015, nos actions ont pris de l’ampleur. Plusieurs participants aux cours ou stages ont souscrit à un parrainage, et nous avons organisé une collecte pour le village de Basa 6. Nous avons collecté plus de  6000€, qui se sont ajoutés aux collectes des responsables d'autres régions.
Nous aidons à la reconstruction du village, à mieux l’équiper et à favoriser la scolarisation des enfants qui auront ainsi un meilleur avenir et pourront même aider leur famille. Environ 190 enfants actuellement sont parrainés pour le village de Basa et alentours.
A chaque voyage je peux  vérifier l'avancement des travaux, voir progresser le niveau de vie des familles d’enfants parrainés, identifier des familles en difficulté.

En plus de Kanchan Raï, KurmaOm parraine maintenant :
Dipesh Lama, petit tibetain né en 2011, qui vit dans la région du Dolpo.
Elina Rai, née en 2008, originaire de Kanku, un village du Solukhumbu proche de celui de Basa, qui vit avec sa maman et ses frères et soeurs à Bhakdapur, à 20km de Kathmandou.
Mausam Rai, né en 2008, le dernier d’une fratrie de 5 enfants, qui vit à Basa avec ses parents.
Sonam Dorjee Tamang, petit garçon népalais né en 2012, originaire de Thuman, village du district de Rasuwa, à 4 km de la frontière tibétaine. Les Tamang représentent une ethnie népalaise d’origine tibétaine. Ils ont de nombreux points communs avec les tibétains tels que la langue et la religion bouddhiste. Et comme l’ethnie des Raî, les Tamang se situent en bas de l’échelle sociale.

parrainages enfants nepalais debout

AIDER AUTREMENT

Pour soutenir nos actions de parrainages ou les projets du village de Basa 6 : reconstruction des maisons, construction d'une bibliothèque pour l'école et achat de livres pour les enfants, nous procédons aussi à la vente de différents produits et d'objets ramenés de voyages au Népal. En 2015, nous avons participé à un premier Marché de Noël et en 2016 nous organisons la première tombola pour soutenir le projet bibliothèque.

QUELQUES PRODUITS...

tapis de yoga, antidérapants et lavables en machine (35€), sacs de transport des tapis (20€), couvertures de relaxation en provenance du Népal (22€), coussins de méditation, fabriqués au Népal avec un joli tissu brocard venant du Tibet (25€), et aussi pashminas, porte-monnaies en laine bouillie, bracelets mala, boucles d'oreilles...

Si cette démarche vous intéresse Edith se fera un plaisir de vous renseigner à l'occasion d'un stage ou d'un cours. Vous pouvez aussi nous contacter par téléphone ou mail.

coussin nepalais
bol tibetain